Le magav

AUJOURD’HUI

Répartis sur l’ensemble du territoire de l’Etat hébreu, les MAGAV sont considérés, à juste titre, comme un corps d’élite. La possibilité de permettre aux non-juifs de servir dans les rangs de cette armée, mais aussi sa proximité avec la population, ont rendu les MAGAV très populaires.

La discipline sévère qui règne au sein des unités est gage de sérieux, et enfin le respect de la vie que tout MAGAV porte en lui comme il est dit dans le TALMUD, leur permettent d’opérer avec le plus d’efficacité possible en s’assurant de l’aide de la population civile.

Il ne fait aucun doute que ce corps est appelé à voir son rôle se développer encore plus et que dans les années qui viennent, les gardes frontières d’Israël seront mis encore durement à contribution. N’oublions pas qu’étant en permanence en contact avec les populations palestiniennes, ils sont aussi les premiers à intervenir en cas de problème mais aussi les premiers visés lors des attaques contre les forces armées.

Le magav

UN SOLDAT D’ELITE

Le soldat policier du MAGAV est un soldat d’élite, déjà de par sa formation qui dure 3 mois; ensuite notre homme ou femme est en permanence en opération, enfin lorsqu’il n’est pas sur le terrain il est à l’entraînement. Dans la vie d’un garde frontières,

ce dernier allié avec la formation permanente, va durer pendant toute sa carrière. L’ennemi étant potentiellement partout, le MAGAV doit donc toujours être au meilleur de lui-même sur tous les plans. Une faiblesse peut bien sûr, entraîner une blessure ou, pire, la mort, mais aussi faire de même pour un camarade. Ici, tout le monde se sent concerner par son frère d’arme, la solidarité prend tout son sens. Qu’il soit à l’entrainement ou sur le terrain, le garde frontière donne tout de lui, la sueur épargne le sang et le moral élevé fait du combattant un soldat d’élite.

Toutes ses caractéristiques nous les avons rencontrées lors de notre visite chez les Mishmar Hagvou.

Migdal
Migdal

Les magav

LES FEMMES

En Israël, la défense du pays incombe à tous les citoyens à partir de l’âge de 18 ans. Les hommes doivent effectuer un service militaire qui dure 3 ans. les jeunes filles elles, sont appelées sous le drapeau pour 2 ans. Elles ont aussi la possibilité de devenir professionnelle au sein des forces armées.

On trouve des femmes pilote de chasse, aux commandes des chars Merkava , instructeurs dans les unités d’élites mais aussi dans des compagnies de combat et bien sûr chez les soldats policiers du Mishmar Gvoul.

Ici, le moindre véhicule non israélien peut se révéler être une bombe en puissance. Les femmes sont donc en première ligne, elles doivent encore plus que les hommes, savoir se faire respecter et montrer leur autorité sans pour autant se révéler agressive. Mission délicate « s’il en faut mais parfaitement accomplie par les femmes du MAGAV, qui rappelons-le, réalise exactement le même travail que les hommes. Précisons aussi que l’on trouve des femmes professionnelles, des appelées et enfin des volontaires.

Les magav

ET LA SECURITE INTERIEUR

Depuis sa création en 1948, l’état d’Israël à toujours du se battre, non seulement sur ses frontières, mais aussi contre le terrorisme qui a longtemps miné le pays de l’intérieur. Aujourd’hui, si ce dernier problème semble un peu s’éloigner, il faut rester vigilant et on a tous encore en mémoire, l’attentat contre un bus à Tell Aviv, en novembre 2012.

Si le taux de crimes terroristes a beaucoup chuté, cela est du non seulement aux MAGAV  qui sont en place aux frontières, mais aussi avec leur confrères en civil, en poste dans les villes.

Le travail de ces derniers, est basé sur le renseignement, l’investigation, le « flair », mais aussi le contact et la prise de confiance auprès de la population arabe d’Israel. C’est une mission, parmi des centaine d’autres effectuées tous les ans par ces MAGAV en civil, que nous vous faisons découvrir. Vous verrez que leur travail n’est pas vain, comme ne sont pas inutiles non plus les contrôles quotidiens, qu’effectivement les hommes en tenue.

Ci-joint une liste

NON EXHAUSTIVE DE NOS ACTIONS
  • L’envoi de quelques 450 gilets pare-balles spéciaux pour enfants des zones à risque,L’envoi de plusieurs tonnes de vêtements pour des familles défavorisées,- L’envoi de matériel médical et paramédical pour des associations spécifiques,- La construction d’un Gan pour les enfants à la mémoire de la petite Shalevet Paz à Hébron, l’organisation de plusieurs voyages de solidarité en Israël, et ce même, pendant les moments les plus obscures de l’antifada,- La création du G2PI ( Groupement pour la Promotion des Produits Israéliens ) qui a combattu le boycott des produits d’origine Israélienne et leur promotion,- L’organisation du village « Kahol Lavan » bleu-blanc au dernier 12 heures pour Israël,- La création de l’Opération MAGUEN YEROUCHALAIM , plateforme d’aide et de réadaptation pour les enfants et adolescents touchés par le terrorisme à Jérusalem,- La remise de plus de 5 000 colis d’amour pour les soldats de Tsahal des unités combattantes,

    La représentation Officielle en France des Gardes-frontière Israéliens ; MAGAV (acronyme de Mishmar Hagvoul)

  • 15 SALLE DE REPOS (JERUSALEM) + UNE (TIBERIADE) A LA MEMOIRE DE Ilan Halimi » …
    –  2 Sepher Torah pour les bases de Magav
    – 10 Synagogues pour les bases de Magav
    – 60 paires de Tephilims pour les Magav
Migdal
Migdal
Migdal
Migdal
Migdal
Migdal
@2017 – All Rights Reserved.